Archives du tag ‘Buck corneille noire

Buck la Corneille Noire (suite).   1 comment

Le visage d’une Corneille Noire « Buck »

Mardi  21 septembre 2011

Buck est parti comme d’habitude à 8 h00 pour revenir à 13 h00 pour faire le plein de son estomac.

Il est reparti pour revenir a 21 h 00 pour la première fois …. Oui, il faisait nuit…. Et les chauves souris « Pipistrelles » étaient déjà de sortie. Buck était sur un dossier de chaise, il devait faire trop sombre pour qu’il entre dans sa volière de lui-même.

Alors, je l’ai mis dans sa volière.

Buck a eu 3 mois le 18 Septembre 2011.

La rotondité de notre planète était un fait déjà avéré, et ce depuis l’antiquité: en effet, l’astronome, mathématicien, géographe, philosophe, le savant Buck la Corneille Noire « Ératosthène » (276 – 194 avant J-C.) avait depuis longtemps déjà calculé la circonférence de la terre (trouvant un résultat proche de 40 000 kilomètres.).

En fait, dans l’inconscient populaire, Galilée se retrouve souvent associé à tort à la découverte de la rotondité de la Terre. Mais il ne fut pas condamné par l’Inquisition pour cela.  En effet, l’Église défendait la théorie du géocentrisme, alors que Galilée défendait l’héliocentrisme (Rappelons que la théorie du géocentrisme avançait l’idée selon laquelle le soleil tournait autour de la terre, et qu’elle était au centre de l’univers ; au contraire, l’héliocentrisme affirmait que la terre tournait autour du soleil, qui était le centre de l’univers.).

La rotondité de la Terre était en effet connue depuis l’Antiquité, bien qu’au Moyen-âge, certains pensaient que la terre était plate. Galilée fut donc condamné car il défendait une théorie considérée comme hérétique par l’Église.

Cependant, on pense que c’est  Apo de Pythagore, au VIème siècle av. J.-C., qui le premier a émis l’idée que la Terre est ronde.

–  On peut espionner l’ombre de la Terre lors d’une éclipse. De cette observation, on peut conclure que la Terre est  plate ronde.

Buck L’Homme Oiseau …vidéo du 16 septembre.

Dimanche 25 septembre

Buck est parti comme d’habitude au petit matin. Toujours dans la même direction avec le bec plein de nourritures.

Lundi 26 septembre, 10 h 45 : Neuf corneilles volent plus bas qu’à la normale, Buck est dans le lot et se pose sur le toit et les huit autres continuent leurs chemins.  Des échangent de croassement ont eu lieu.

Et Buck entra dans sa volière  pour faire un tour dans sa salle à manger.

Il repartira à 16 h00 pour être de retour à 20 h00.

 Dans l’après-midi,  J’ai surtout aimé le voir dans le petit pré, d’y caché de la nourriture, d’y faire de petits bonds et de m’oublié un peu. Il me paraissait heureux et libre……. De très beau moment.

Mercredi 28 septembre 2011

Il est parti ce matin, est revenu vers 11 h00 et reparti a 13 h00 pour revenir a 18 h00 et après un petit repas et une discussion, il est reparti.

Jeudi 29 septembre 2011 : retour de Buck a 13h40, nous avons passé trois bonnes heures ensemble.

Puis Buck est reparti avec deux corneilles.

Vendredi 30 septembre : Buck est venu a 15 h00, il est resté 1 h00. Il a mangé un peu, puis cacha le surplus de nourriture comme toutes bonnes corneilles.

Samedi 1 octobre : Buck n’est pas venu de la journée.

Dimanche 2 octobre : ce matin Buck est là !!  Il partira a 11 h30 en compagnie de deux autres corneilles, pour revenir a 12 h 30, nous avons passé un moment ensemble et il partira a 14 h 45.

lundi 3 octobre 2011 : Buck m’a rendu visite vers 14 h00, il restera une petite heure, il a mangé, il a prit un bain et se posera sur le banc. Il reviendra a 17 h 15, mangera et repartira 15 minutes plus-tard.

L’émancipation de Buck « La Corneille Noire » a été progressive. Je dirai donc : buck n’est plus en semi-liberté mais, LIBRE depuis le mercredi 28 septembre 2011.

A suivre……

vidéo du 2 octobre 2011

Dimanche 9 octobre 2011 a 8 h 30.

Courte vidéo de Buck et de son copain.

Je n’avais pas revu buck depuis le dimanche à 9 h 10. Là  rien d’anormalement pour un oiseau libre…..

Il est revenu mardi 11 octobre vers 13 h00.

Il n’a pas la pêche, Il a du mal a volé,  il n’arrive plus a monté sur son perchoir qui doit être  1 m 80 de hauteur.   Là il est dans sa volière et il n’essai  pas de sortir. Il a plutôt envie de faire la sieste pour l’instant.

Son aile droite à une mauvaise position mais aucune blessure apparente.

Visite chez le veto « Carlier » mercredi 12 octobre 2011 à 14h45.

Buck a une tendinite avec hématome, il doit être en repos pour une durée de  7 à 10 jours

Il est très calme et converse peu depuis ce problème d’aile.

Merci a Madame Renée Pair pour m’avoir gracieusement emmené chez le vétérinaire.

Vendredi 28 octobre 2011

Après 18 jours de repos et d’une visite de Jp le dimanche 23 octobre.

Le temps est agréable avec une température de 15 degrés.  J’apporte le repas du matin avec mon café dans l’autre main, comme chaque matin. Nous sommes restés ensemble environ 20 minutes dans la volière.

Je m’apprêtai à sortir, Buck sauta sur son fut. Il me regarda sur le côté, tête basse avec un air coquin. Il bondir sur mon épaule en regardant la porte grande ouverte, le tréteau était à un battement d’aile et a deux battements d’ailes pour être sur la petite toiture.

Il vola jusqu’au grand arbre au feuillage d’automne et en sortira en compagnie de deux autres corneilles.

Attendaient-elles Buck, Buck le savait-il ou le hasard ……

Buck heureux volait comme un juvénile acrobate. Elles sont passées au-dessus de moi avec quelques croassements en direction de l’hippodrome.

samedi 29 aux alentours de 14 h 45, il m’a rendu une petite visite.

Dimanche 30 idem visite rapide.

Lundi 31 octobre.

Visite de Buck à 13 h 15 et à 15 h 30, et il repartira a 16 h 00.

A 15 h 30 j’étais au fond du terrain, j’attendis plusieurs croassements, Buck était sur le toit de la volière avec une autre corneille d’une taille supérieure. Leurs comportements n’était pas agressif, juste deux corneilles qui jacassaient ou pour vous satisfaire croassaient entrecouper de silence. En me rapprochant de la maison cette belle corneille fuira et elle laissa Buck bec bée, le temps de voir les autres entremets.

Dernière visite de Buck sur mon sol  était  le Dimanche 6 novembre 2011. je l’ai revu dans mon espace aérien le Mercredi 16 Novembre 2011 en compagnie d’une autre corneille.

Agissez pour la faune sauvage de France !

Un simple mot, une étiquette, qui transforme en cauchemar la vie de milliers d’animaux. Pourtant, ils ne sont coupables de rien.

Proposer cette définition du péché : tout ce qui comporte nuisance, nuisible, nuire. C’est déplacer la question, non la résoudre !.

Les animaux dits nuisibles figurent aux articles L. 427-1 et R. 427-7 du Code de l’environnement.

Les vivants existent de leurs pleins droits et n’ont pas à se justifier d’exister.

Les mots « espèces nuisibles » et « mauvaises herbes » ne sont que le reflet de notre préjugé séculairement ancré (jusque dans la Genèse…) que les plantes et les animaux sont là pour nous servir ou nous réjouir et que nous avons sur eux un droit discrétionnaire. En réalité, nous sommes une espèce parmi tant d’autres et, de surcroît, face à l’appauvrissement de la biodiversité dont nous sommes responsables, nous mériterions plus que tout autre le nom d’espèce nuisible.

Chaque espèce est une merveille: une manifestation de la prodigieuse inventivité et créativité de la vie qui s’est développée pendant des centaines de millions d’années et dont nous sommes issus. Les spectacles de l’épanouissement de la végétation au printemps, le retour des oiseaux migrateurs, sont des éléments qui manquent de plus en plus cruellement à l’humanité contemporaine largement confinée dans le béton urbain. Pouvoir jouir de la beauté de la nature est essentiel à notre équilibre psychique.

Hubert Reeves

https://i2.wp.com/i49.servimg.com/u/f49/11/49/01/30/les_an11.png

Plus d’info : Le Statut de « Nuisible »

.

Première partie de Buck La Corneille Noire :  http://wp.me/p16Cme-jF

.

Diaporama de Buck la Corneille Noirehttps://BuckLaCorneilleNoire

.

Pour que le massacre de ces animaux cesse, signez !

Arrow Signez Ici ! Merci

.

.

.

Publié 21/09/2011 par Apo dans Buck

Tag(s) associé(s) :

.Les aventures de Buck la Corneille Noire.   4 comments

 
. Les aventures de Buck chez JP .
 
 

_

 
 
Jp moniteur d’auto-école, lors d’une leçon, il passe a plusieurs reprise a cote d un jeune corbeau tombe du nid. Voyant que ses parents ne venaient pas le nourrir, et qu’il restait expose aux dangers de la route et aux prédateurs, il n a pu se résoudre à le laisser mourir dans ces conditions. Il s’en n’est donc occupe, et un mois après elle est devenue une magnifique corneille juvénile. … JP Alors, chercha une famille d’accueil pour rendre la liberté a Buck.

 _

Becquée du 4 juillet 2011 (Buck a environ 15 jours) il serait né vers le 18 juin.

.

 

 
. Les aventures de Buck Chez Apo . (Buck est arrivé le 16 juillet 2011).
 
la première nuit
 
 
le premier bain chez moi

 
Petite vidéo juste pour le fun….
 

 

Samedi 23 juillet, Buck a reçu les belles bagues et nous nous somme pacsé pour le meilleur et pour le pire.

Il supporte bien ses bagues de 7,6 de diamètre.

 
 
Dimanche 24 juillet 2011, le ciel est calme, le soleil est là, il est 9 h 10  voilà donc la première sortie de Buck.
 
De mon épaule  il fit un petit envole sur le toit, il observa son environnement pendant plus d’un quart d’heure. Il a fait la posture de la corneille au soleil, que vous connaissez.
 
Un de mes pigeons a volé au-dessus de lui et Buck prit peur et s’envola. Là le cœur a 200 % de mon côté.
 
Il est resté dans mon champ de vision …
Mais voilà trois de ses consœurs qui arrivent rapidement avec de long discours au-dessus du vol de Buck.  Et moi, j’ai bien des cordes vocales  CROAAAAAAAAAAAAAA BUUUUUCK BUUUUUUUUUUUCK BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUCK VIENT ICI !!
 
Buck fit demi-tour pour peut-être mon long discours ou de peur et se posa directement sur mon bras bien tendu.
 

Dans l’autre main, j’avais la boite de vers de farines qu’il connait depuis son arrivée, plus pratique que l’appareil photo. Et là ouverture de la boite, tu peux te servir gamin !  🙂 

_

 
 
 
 

_

Samedi 30 juillet


Bien voilà Buck à sa nouvelle demeure de 5 m sur 6, hauteur 2 m 20 et le plus haut est de 3 m40. Il sera enfermé pendant 1 semaine pour qu’il mémorise ce lieu.

Une ouverture en hauteur sera faite pour la sortie et ensuite il pourra se servir des plates formes pour y entrer.

Merci a Pascal pour son aide 🙂

dimanche 31 juillet 2011

Hier, à la nuit tombée Buck a eu un petit coup de panique, normal, il s’agissait de sa première nuit dehors avec les loups garous. J’ai bien eu l’impression qu’il voulait venir dormir dans sa première demeure qui est à deux battements d’ailes.

Aujourd’hui, j’ai travaillé à côté de chez lui. Il a observé mes pigeons, ça peut lui rendre utile pour entrer et sortir comme eux, les toitures qu’ils utilisent etc.

Il arrive à voler avec de la viande au bout du bec. Fait de mini siestes, il mange seul mais, quand je rentre chez lui il ouvre le bec pour que je lui donne à manger ou remplit sa poche et va poser sa nourriture dans un coin.
Il a prit son bain comme un grand. Bien franchement là il est sur la bonne voie.

Une réussite  est un oiseau qui peut subvenir à ses besoins.

Son seul handicap sa gentillesse et le partage (de ses sentiments, de ses découvertes  etc.) avec l’homme.

—-

Info sur les corvidés : http://perpendiculaire.  ICI

Conseil du jour,  mettre l’oiseau en volière au petit matin, vous pouvez ainsi voir les problèmes dans la journée. Le stress de l’oiseau, le manque de perchoir etc

Mardi 2 aout

Premier orage violent vers 23 h00.

Buck a eu peur et il est tombé de son perchoir (observation grâce aux éclairs), il a essayé de rejoindre son perchoir en escaladant le grillage et à la moitié du trajet, il a commencé à faire des crooaaas.

Je suis donc sorti pour le percher, le bougre me pinçait avec des vocalises que je ne connaissais pas encore.

Jeudi 4 aout

Test: alors il décolle, descend, monte, atterrit bien. Le vol n’est pas haut 15 à 16 mètres. Distance du vol  600 mètres.

En France on tue au fusil ou par piégeage des millions d’oiseaux dits « nuisibles » parce qu’ils causent des dégâts aux cultures. Il serait possible de limiter très fortement, voir de faire cesser toutes ces tueries si on mettait en place des solutions alternatives aux pratiques agricoles actuelles. Mais les pouvoirs publics laissent faire, sans s’en occuper.

Les oiseaux capturés par des pièges sont souvent tués par des méthodes barbares et expéditives :

Les agriculteurs (au sens large) placent dans des endroits cachés de la population de grandes cages, les corbetières, pour piéger les corneilles noires et les corbeaux freux.

Ceux-ci entrent par dizaines dans ces cages. Mais savez-vous comment sont tués ces oiseaux ? Normalement la réglementation exige qu’ils soient mis à mort sans souffrance mais c’est loin d’être le cas. En général on coupe la tête de ces malheureux oiseaux à la machette !

Le piégeur entre dans la cage remplie d’une douzaine de corneilles. Il les attrape une à une avec une épuisette, puis, il leur tranche le cou, sous les yeux de celles encore vivantes. Les corneilles affolées essaient d’échapper à l’assassin qui manie en expert son épuisette. Et hop, une autre d’attrapée et clac, une tête de coupée de plus, avec plein de sang qui gicle.

Info sur les corvidés : http://perpendiculaire.  ICI

Dimanche 7 aout

Buck est partit a 10 h00 du matin pour revenir à 20 h00, une deuxième grande promenade comme samedi. Il découvre son environnement et ses habitants.


une belle séparation serait idéal en septembre-octobre.
Vendredi 12 Aout 2011
Bain de soleil de Buck
vidéo du 12 aout 2011

samedi 20 août 2011

Bien après plusieurs essais  de bagues jaunes (le nom) le problème reste le même, la bagues reste en haut trop souvent. Ma série de bagues jaunes est légèrement plus épaisse que les bagues rouges.

 

Alors, Suppression de la bague jaune qui pourrait devenir dangereuse dans l’avenir.

L’Age de 2 mois chez une corneille noire,  représente 7 à 10 ans chez un humain.

 Les interdits ont commencés.

Patinage Artistique d’une Corneille Noire

_

Samedi 27 Aout

Longévité d’une Corneille Noires est de 20 ans.

Buck La Corneille Noire

A suivre les aventures d’une belle corneille Noire qui prend peu à peu de la distance.

Diaporama de Buck la Corneille Noire :

https://BuckLaCorneilleNoire

jeudi 8 septembre 2011

Première nuit pour  Buck hors de sa volière, il est parti au alentour  de 17 h00.

Il sait entrer et sortir de sa volière, il est donc libre toute la journée.

 

Vendredi 9 septembre 2011

Monsieur Buck est de retour, il est 7 h00 du matin, il est sur le toit et j’ai donc un soulagement et un sourire ! Un agréable sourire du matin quel plaisir …..

J’ai trouvé son arbre de cette nuit (a suivre avec des photos) sur le tome II.

L’émancipation est longue ! Il a ce harnais invisible ou ce poids qui nous lie.

L’animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s’y reproduire.

Pour que le massacre de ces animaux cesse, signez !

Arrow Signez Ici ! Merci


Suite des aventures de Buck La Corneille Noire Ici :  http://wp.me/p16Cme-lJ

Publié 24/07/2011 par Apo dans Buck

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :