Archives de la catégorie ‘François Villon

….L’Epitaphe de Villon….   Leave a comment

800px-Clusone_danza_macabra_detail[1]

 

L’EPITAPHE DE VILLON

  En forme de ballade

Frère humain qui après nous vivez,
n’ayez les cœurs contre endurcis,
car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
Vous nous voyez ci attachés, cinq, six :
Quand de la chair que trop avons nourrie,
elle est Piéça * dévorée et pourrie,  * depuis longtemps,
et nous, les os, devenons cendre et poudre,
de notre mal personne ne s’en rie ;
Mais priez Dieu que tous nous veuillent absoudre !
Se frères vous clamons, pas n’en devez avoir dédain,
quoi que nous fumes occis par justice.
Toutefois, vous savez
Que tous les hommes n’ont pas bon sens rassis ;
Excusez-nous, puis que nous sommes transis *, * gelés,
envers le fils de la Vierge Maries,
que sa grâce ne soit pour nous tarie,
nous préservant de l’infernale foudres.
nous sommes morts, âme ne nous harie *,   * tempête
mais priez Dieu que tous nous veuillent absoudre !
la pluie nous a lessivés et lavés,
et le soleil desséchés et noircis ;
Pies, Corbeau, nous ont les yeux cavés,
et arraché la barbe et les sourcils,
jamais nul temps nous ne sommes assis ;
Puis ça, puis la, comme le vent varie,
a son plaisir sans cesser nous charrie,
plus becquetés d’oiseaux que dés a coudre.
Ne soyez donc de notre confrérie ;
Mais priez Dieu que tous nous veuillent absoudre !
Prince Jésus, qui sur tous a maîtrise,
garde qu’Enfer n’ait de nous seigneurie :
A lui n’ayons que faire ne que soudre *.  *consumer.
Hommes, ici n’a point de moquerie ;
Mais priez Dieu que tous nous veuillent absoudre.

.François Villons

 

 

  **

François Villon - les pensdus - 1489

  **

 ·         François de Moncorbier dit Villon (né en 1431 ou 1432a Paris, disparu en 1463) est un poète français de la fin du Moyen Age. Il est probablement l’auteur français le plus connu de cette période. Les romantiques  en firent le précurseur des poètes maudits. 

********************************

les pendus

**********

plan-Villon

.La danse Macabre.

  ********

François Villon -

Rue avec boutique de patissier, de barbier, de fourreur et de tailleur

(Les armes sont celles de Robert Stuart, maréchal d’Aubigny sur Nére)

***************

François Villon - gros plan

  **************************

François Villon -.Oeuvres- Bourges le 10 juin 1959

Pochette du livre de François Villon  « Œuvres »

Achevé d’imprimer par l’imprimerie André Tardy

A Bourges le 10 juin 1959

************************

La  Margot

**

François villon - 1

***

François Villon - Le petit et grand Chatellet-

Le petit et grand Chatellet au temps de Villon

sep-1

Publié 22/05/2007 par Apo dans François Villon

Tag(s) associé(s) :

%d blogueurs aiment cette page :