Buck la Corneille Noire (suite).   1 comment

Le visage d’une Corneille Noire « Buck »

Mardi  21 septembre 2011

Buck est parti comme d’habitude à 8 h00 pour revenir à 13 h00 pour faire le plein de son estomac.

Il est reparti pour revenir a 21 h 00 pour la première fois …. Oui, il faisait nuit…. Et les chauves souris « Pipistrelles » étaient déjà de sortie. Buck était sur un dossier de chaise, il devait faire trop sombre pour qu’il entre dans sa volière de lui-même.

Alors, je l’ai mis dans sa volière.

Buck a eu 3 mois le 18 Septembre 2011.

La rotondité de notre planète était un fait déjà avéré, et ce depuis l’antiquité: en effet, l’astronome, mathématicien, géographe, philosophe, le savant Buck la Corneille Noire « Ératosthène » (276 – 194 avant J-C.) avait depuis longtemps déjà calculé la circonférence de la terre (trouvant un résultat proche de 40 000 kilomètres.).

En fait, dans l’inconscient populaire, Galilée se retrouve souvent associé à tort à la découverte de la rotondité de la Terre. Mais il ne fut pas condamné par l’Inquisition pour cela.  En effet, l’Église défendait la théorie du géocentrisme, alors que Galilée défendait l’héliocentrisme (Rappelons que la théorie du géocentrisme avançait l’idée selon laquelle le soleil tournait autour de la terre, et qu’elle était au centre de l’univers ; au contraire, l’héliocentrisme affirmait que la terre tournait autour du soleil, qui était le centre de l’univers.).

La rotondité de la Terre était en effet connue depuis l’Antiquité, bien qu’au Moyen-âge, certains pensaient que la terre était plate. Galilée fut donc condamné car il défendait une théorie considérée comme hérétique par l’Église.

Cependant, on pense que c’est  Apo de Pythagore, au VIème siècle av. J.-C., qui le premier a émis l’idée que la Terre est ronde.

–  On peut espionner l’ombre de la Terre lors d’une éclipse. De cette observation, on peut conclure que la Terre est  plate ronde.

Buck L’Homme Oiseau …vidéo du 16 septembre.

Dimanche 25 septembre

Buck est parti comme d’habitude au petit matin. Toujours dans la même direction avec le bec plein de nourritures.

Lundi 26 septembre, 10 h 45 : Neuf corneilles volent plus bas qu’à la normale, Buck est dans le lot et se pose sur le toit et les huit autres continuent leurs chemins.  Des échangent de croassement ont eu lieu.

Et Buck entra dans sa volière  pour faire un tour dans sa salle à manger.

Il repartira à 16 h00 pour être de retour à 20 h00.

 Dans l’après-midi,  J’ai surtout aimé le voir dans le petit pré, d’y caché de la nourriture, d’y faire de petits bonds et de m’oublié un peu. Il me paraissait heureux et libre……. De très beau moment.

Mercredi 28 septembre 2011

Il est parti ce matin, est revenu vers 11 h00 et reparti a 13 h00 pour revenir a 18 h00 et après un petit repas et une discussion, il est reparti.

Jeudi 29 septembre 2011 : retour de Buck a 13h40, nous avons passé trois bonnes heures ensemble.

Puis Buck est reparti avec deux corneilles.

Vendredi 30 septembre : Buck est venu a 15 h00, il est resté 1 h00. Il a mangé un peu, puis cacha le surplus de nourriture comme toutes bonnes corneilles.

Samedi 1 octobre : Buck n’est pas venu de la journée.

Dimanche 2 octobre : ce matin Buck est là !!  Il partira a 11 h30 en compagnie de deux autres corneilles, pour revenir a 12 h 30, nous avons passé un moment ensemble et il partira a 14 h 45.

lundi 3 octobre 2011 : Buck m’a rendu visite vers 14 h00, il restera une petite heure, il a mangé, il a prit un bain et se posera sur le banc. Il reviendra a 17 h 15, mangera et repartira 15 minutes plus-tard.

L’émancipation de Buck « La Corneille Noire » a été progressive. Je dirai donc : buck n’est plus en semi-liberté mais, LIBRE depuis le mercredi 28 septembre 2011.

A suivre……

vidéo du 2 octobre 2011

Dimanche 9 octobre 2011 a 8 h 30.

Courte vidéo de Buck et de son copain.

Je n’avais pas revu buck depuis le dimanche à 9 h 10. Là  rien d’anormalement pour un oiseau libre…..

Il est revenu mardi 11 octobre vers 13 h00.

Il n’a pas la pêche, Il a du mal a volé,  il n’arrive plus a monté sur son perchoir qui doit être  1 m 80 de hauteur.   Là il est dans sa volière et il n’essai  pas de sortir. Il a plutôt envie de faire la sieste pour l’instant.

Son aile droite à une mauvaise position mais aucune blessure apparente.

Visite chez le veto « Carlier » mercredi 12 octobre 2011 à 14h45.

Buck a une tendinite avec hématome, il doit être en repos pour une durée de  7 à 10 jours

Il est très calme et converse peu depuis ce problème d’aile.

Merci a Madame Renée Pair pour m’avoir gracieusement emmené chez le vétérinaire.

Vendredi 28 octobre 2011

Après 18 jours de repos et d’une visite de Jp le dimanche 23 octobre.

Le temps est agréable avec une température de 15 degrés.  J’apporte le repas du matin avec mon café dans l’autre main, comme chaque matin. Nous sommes restés ensemble environ 20 minutes dans la volière.

Je m’apprêtai à sortir, Buck sauta sur son fut. Il me regarda sur le côté, tête basse avec un air coquin. Il bondir sur mon épaule en regardant la porte grande ouverte, le tréteau était à un battement d’aile et a deux battements d’ailes pour être sur la petite toiture.

Il vola jusqu’au grand arbre au feuillage d’automne et en sortira en compagnie de deux autres corneilles.

Attendaient-elles Buck, Buck le savait-il ou le hasard ……

Buck heureux volait comme un juvénile acrobate. Elles sont passées au-dessus de moi avec quelques croassements en direction de l’hippodrome.

samedi 29 aux alentours de 14 h 45, il m’a rendu une petite visite.

Dimanche 30 idem visite rapide.

Lundi 31 octobre.

Visite de Buck à 13 h 15 et à 15 h 30, et il repartira a 16 h 00.

A 15 h 30 j’étais au fond du terrain, j’attendis plusieurs croassements, Buck était sur le toit de la volière avec une autre corneille d’une taille supérieure. Leurs comportements n’était pas agressif, juste deux corneilles qui jacassaient ou pour vous satisfaire croassaient entrecouper de silence. En me rapprochant de la maison cette belle corneille fuira et elle laissa Buck bec bée, le temps de voir les autres entremets.

Dernière visite de Buck sur mon sol  était  le Dimanche 6 novembre 2011. je l’ai revu dans mon espace aérien le Mercredi 16 Novembre 2011 en compagnie d’une autre corneille.

Agissez pour la faune sauvage de France !

Un simple mot, une étiquette, qui transforme en cauchemar la vie de milliers d’animaux. Pourtant, ils ne sont coupables de rien.

Proposer cette définition du péché : tout ce qui comporte nuisance, nuisible, nuire. C’est déplacer la question, non la résoudre !.

Les animaux dits nuisibles figurent aux articles L. 427-1 et R. 427-7 du Code de l’environnement.

Les vivants existent de leurs pleins droits et n’ont pas à se justifier d’exister.

Les mots « espèces nuisibles » et « mauvaises herbes » ne sont que le reflet de notre préjugé séculairement ancré (jusque dans la Genèse…) que les plantes et les animaux sont là pour nous servir ou nous réjouir et que nous avons sur eux un droit discrétionnaire. En réalité, nous sommes une espèce parmi tant d’autres et, de surcroît, face à l’appauvrissement de la biodiversité dont nous sommes responsables, nous mériterions plus que tout autre le nom d’espèce nuisible.

Chaque espèce est une merveille: une manifestation de la prodigieuse inventivité et créativité de la vie qui s’est développée pendant des centaines de millions d’années et dont nous sommes issus. Les spectacles de l’épanouissement de la végétation au printemps, le retour des oiseaux migrateurs, sont des éléments qui manquent de plus en plus cruellement à l’humanité contemporaine largement confinée dans le béton urbain. Pouvoir jouir de la beauté de la nature est essentiel à notre équilibre psychique.

Hubert Reeves

https://i2.wp.com/i49.servimg.com/u/f49/11/49/01/30/les_an11.png

Plus d’info : Le Statut de « Nuisible »

.

Première partie de Buck La Corneille Noire :  http://wp.me/p16Cme-jF

.

Diaporama de Buck la Corneille Noirehttps://BuckLaCorneilleNoire

.

Pour que le massacre de ces animaux cesse, signez !

Arrow Signez Ici ! Merci

.

.

.

Publicités

Publié 21/09/2011 par Apo dans Buck

Tag(s) associé(s) :

Une réponse à “Buck la Corneille Noire (suite).

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. je viens de relire toute l’histoire de Buck, des frissons de tendresse m’ont envahis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :