Manset par Enki Bilal   Leave a comment

 

Je me suis rattrapé quelques instants plus tard

par hasard

c’est bizarre

je suis passé devant moi sans me voir

 

Où l’horizon prend fin

où l’œil jamais de l’homme n’apaisera sa faim

au seuil enfin de l’univers sur cet autre revers

trouant le ciel de nuit d’encre d’ennui profond

se font et se défont les astres

 

 

Grand format de la mort d’orion a télécharger   miniatures image Gerard_manset_Original.jpg ici ——– Grand format  miniatures image il_voyage_en_solitaire_par_bilal.jpg ici

 

Dessin de Enki Bilal 1975


Texte original de 1970 de:   la-mort-d’orion

 

 

Publicités

Publié 30/03/2011 par Apo dans Gérard Manset

Tag(s) associé(s) :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :